Liste des actualités

Les Rebondisseurs Français fêtent leurs 2 ans !

Communiqué

Aujourd’hui encore plus qu’avant, face à la crise, l’appel des Rebondisseurs Français résonne comme un étendard : « reconnaître le rebond comme la mesure du succès des acteurs économiques et des stratégies sociétales ».

En seulement 2 ans, les bénévoles de l’association des Rebondisseurs Français ont multiplié les actions concrètes et pragmatiques pour être une véritable locomotive qui accélère le changement de regard en France sur l’échec. Par les prises de parole de ses représentants et de ses membres, l’association entend en effet en faire le critère n°1 pour apprécier le potentiel de réussite des acteurs économiques et des stratégies sociétales.

Avec la crise sanitaire du Covid-19 qui bouleverse les sociétés et les économies à travers le monde, son combat prend encore plus de sens. « Rebond » et « rebondir » sont en effet, en à peine quelques semaines, devenus LES mots-clés de 2020, comme le confirment les différentes interventions des responsables politiques et économiques.

« Tout entrepreneur dans la vie professionnelle doit faire face à l’échec et doit rebondir. Que les entrepreneurs à qui ce n’est jamais arrivé me contredisent – ce qu’aucun n’a fait à ce jour », argue Isabelle Saladin Président des Rebondisseurs Français.

« Jusque-là, ces échecs étaient vus comme des failles, des faiblesses et provoquaient une forme de réserve quand il fallait donner une 2ème chance à un entrepreneur. Pourtant, avoir connu et assumer l’échec est une force. Avec la crise économique qui se profile, on commence à s’en rendre vraiment compte. Un entrepreneur qui a déjà vécu une situation d’échec est davantage préparé à vivre ce que la crise économique va impliquer – arbitrages drastiques sur les coûts, impacts et choix draconiens à faire vis-à-vis de ses équipes, tensions sur les échéances fiscales, mais aussi ajustement du plan de développement, réinvention de son business model, adaptation du management des collaborateurs, etc. Son expérience passée, ainsi que le fait de savoir et d’assumer qu’il peut se planter mais que ce n’est pas le plus important, guidera ses plans de rebond. Et c’est ce qui fera la différence : c’est ce qui lui permettra de réussir son rebond ! »

Être utile concrètement à ses membres

Soucieuse d’agir sur le terrain auprès des entrepreneurs, l’association a, depuis début mars 2020, mis à la disposition de ses membres des outils pratiques. Le groupe LinkedIn et son réseau social interne facilitent les échanges et l’entraide entre Rebondisseurs. Ses bénévoles et partenaires (médiateur des entreprises, avocats) sont à leur disposition pour répondre à leurs interrogations diverses et variées. Ses webinaires contribuent aux partages d’expérience par ceux qui ont déjà connu des crises et ont déjà dû rebondir. La série de vidéos mises en ligne y contribue également et a vocation à inspirer les Rebondisseurs dans ce qu’ils peuvent faire pour se préparer au « monde d’après ». Enfin, des offres ont été conçues spécifiquement avec UpN’Biz et OhMyBand pour aider à capter des opportunités business.

La seule communauté 100% entrepreneuriale où l’échec n’est jamais stigmatisant

En seulement 2 ans, l’association a fédéré une communauté de plus de 900 membres (patrons de PME, indépendants, commerçants-artisans, startuppers…). Elle a noué des partenariats avec des acteurs engagés en faveur du rebond des entrepreneurs et de la promotion d’un changement de regard sur l’échec : Harmonie Mutuelle, Brest Business School, Neoma Entrepreneurship Club, SLP (Start-up Leadership Program), UpN’Biz, OhMyBand… sans compter le soutien de nombreux bienfaiteurs. Elle a organisé plus de 30 événements à travers les 7 régions où elle compte des correspondants et référents et a lancé des initiatives positives pour ses membres à l’image de “la playlist du rebond” disponible sur Deezer et Spotify.

Et demain ?

Pour la suite, les Rebondisseurs Français travaillent à intensifier leurs actions en région, à faciliter la détection des signaux faibles par les entrepreneurs, à développer des services (mise en relation à des fins de recherche d’associés ou d’emplois, constitution de réseaux pour partager des opportunités business, ou encore programmes internes). L’ensemble de ces initiatives confirmant son rôle de label des entreprises qui réussissent.

« Nous sommes dans une ère “entrepreneuriale”, où l’expérience des rebonds accumulés par les entrepreneurs doit devenir une nouvelle richesse pour les grands groupes, ETI, PME, start-up et investisseurs qui cherchent à gagner en mobilité, innovation et en vitesse d’exécution », conclut Isabelle Saladin.

 

Inscription Newsletter
Les Rebondisseurs Français

Merci de votre inscription, vous allez recevoir un email de confirmation.

A bientôt!