Vos livres de l’été (1) : Les vertus de l’échec, Charles Pépin, Editions Allary, 2016

News

Alors que la coupure estivale s’annonce pour beaucoup d’entre vous, nous avons sélectionné plusieurs ouvrages à mettre dans vos valises.

Le 1er livre que nous avons retenu, parce qu’il met en perspective historique et philosophique le sujet qui est au cœur de notre action, est Les vertus de l’échec de Charles Pépin, Editions Allary, 2017

« Qu’ont en commun Charles de Gaulle, Steve Jobs et Serge Gainsbourg ? Qu’est ce qui rapproche J.K. Rowling, Charles Darwin et Roger Federer ou encore Winston Churchill, Thomas Edison ou Barbara ? Ils ont tous connu des échecs éclatants ? oui, mais pas seulement. Ils ont échoué avant de réussir. Mieux : c’est parce qu’ils ont échoué qu’ils ont réussi. »

Ces tous premiers mots de l’introduction donnent le ton. Au fil des pages, Charles Pépin propose une autre lecture de l’échec, au prisme de l’histoire et de la philosophie, en s’appuyant sur des exemples qui parlent à chacun. C’est souvent la perception que l’on a de l’échec qui empêche la réussite. Pour changer de regard sur l’échec, Charles Pépin insiste sur la richesse des expériences que chacun vit et qu’il faut apprendre à valoriser, en particulier en France.  Les grands scientifiques comme les grands sportifs dont ils parlent ont commencé par se tromper pour ensuite rectifier leurs erreurs et progresser. Pour lui, l’échec est un marqueur de perfectabilité et de liberté et un vecteur de progression.

 

Résumé

Un petit traité de sagesse qui nous met sur la voie d’une authentique réussite.

Et si nous changions de regard sur l’échec ?

En France, échouer est mal perçu. Nous y voyons une faiblesse, une faute, et non un gage d’audace et d’expérience.

Pourtant, les succès viennent rarement sans accroc. Charles de Gaulle, Rafael Nadal, Steve Jobs, Thomas Edison, J.K. Rowling ou Barbara ont tous essuyé des revers cuisants avant de s’accomplir.

Relisant leurs parcours et de nombreux autres à la lumière de Marc-Aurèle, Saint Paul, Nietzsche, Freud, Bachelard ou Sartre, cet essai nous apprend à réussir nos échecs. Il nous montre comment chaque épreuve, parce qu’elle nous confronte au réel ou à notre désir profond, peut nous rendre plus lucide, plus combatif, plus vivant.
Un petit traité de sagesse qui nous met sur la voie d’une authentique réussite.

 

Bonne lecture !

L’équipe des Rebondisseurs Français

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Inscription Newsletter
Les Rebondisseurs Français

Merci de votre inscription, vous allez recevoir un email de confirmation.

A bientôt!

Oui Non