Liste des actualités

#VuDansLaPresse : Les Echos écrivent sur une étude sur les entrepreneurs

Vu dans la presse

Les Echos ont publié le 16/04/19 un article de Noémie Koskas sur les enseignements de la 5ème édition du baromètre sur la forme des dirigeants d’entreprise de la Fondation MMA. Cette étude a été réalisée par OpinionWay pour la Fondation MMA Entrepreneurs du futur, conduite par téléphone auprès d’un échantillon représentatif de 1.501 dirigeants d’entreprises françaises de moins de 50 salariés.

 

Parmi les chiffres à retenir :

  • 70 % d’entre eux se déclarent stressés au quotidien
  • 21 % travaillent plus de 60 heures par semaine, voire atteint 70 heures hebdomadaires pour 10 % d’entre eux.
  • Le manque de sommeil touche 3 entrepreneurs sur 10.
  • 39 % estiment ne pas réussir à maintenir l’équilibre entre vie de famille et vie professionnelle
  • 32 % des dirigeants ne peuvent que constater leur isolement

Les sources de préoccupation sont la surcharge de travail, le manque de trésorerie, et les incertitudes liées à l’activité. Ces incertitudes impliquent d’ailleurs une certaine prudence quant à l’avenir de leur entreprise pour 79 % des sondés. Ainsi, la moitié des interrogés adoptent des attitudes prudentes lorsqu’il s’agit d’amorcer des projets risqués pour leur activité, mais qui leur assureraient une certaine pérennité.

« L’échec est très mal perçu en France, contrairement aux Etats-Unis ou au Canada, affirme Florence Benichoux, directrice générale de Better Human Cie, cabinet-conseil en capital humain spécialiste de la santé et de la sécurité au travail. S’il y a trop de risques, ils hésitent à foncer. Pourtant, un entrepreneur qui échoue devient meilleur, car il peut réussir à rebondir. »

 

Néanmoins,

  • 90 % d’entre eux se disent heureux dans leur vie
  • 93 % estiment se sentir utiles au quotidien
  • 79 % à se déclarent en bonne forme physique
  • 8 % à avoir été contraints à un arrêt de travail au cours des douze derniers mois, avec cette question posée de savoir s’il pas derrière une forme de déni de leur réel état de santé ? Certains expliquent cette réticence à prendre un arrêt de travail par la crainte des retombées négatives qu’une absence prolongée pourrait avoir sur leur activité.
  • 85% s’efforcent d’adopter une bonne hygiène de vie (85 %) (alimentation saine, pratique d’une activité physique  moments de détente en famille (85 %)

Lire l’article : https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/efficacite-personnelle/0601069111687-des-entrepreneurs-harasses-de-travail-mais-heureux-328633.php

Inscription Newsletter
Les Rebondisseurs Français

Merci de votre inscription, vous allez recevoir un email de confirmation.

A bientôt!