Top manager : comment se relever après un échec professionnel

Vu dans la presse

Jeune Afrique a publié le 8 novembre un article de Quentin Velluet sur le rebond des Top Managers après un licenciement. Cet article partage les enseignements d’une étude menée auprès de 2 600 hauts dirigeants suivis pendant dix ans à travers le monde et rédigée par Elena Lytkina Botelho et Kim Rosenkoetter Powell, deux consultantes d’un cabinet américain spécialisé dans l’évaluation des hauts dirigeants et publiée dans la Havard Business Review.

Les chiffres à retenir

  • Après un licenciement, un gros contrat manqué ou une acquisition ratée, près de 80 % des top dirigeants sont pourtant parvenus à briguer un poste de direction générale.
  • 59 % des dirigeants sondés ont retrouvé un poste grâce à leur réseau professionnel contre 28 % via un cabinet de recrutement ou leur réseau personnel
  • Lors des entretiens de recrutement qu’ils obtiennent post licenciement, Les plus convainquant sont ceux qui assument leurs erreurs sans en avoir honte et montrent qu’ils les ont analysés en exposant comment ils agiraient pour minimiser les risques de réitérer l’erreur.
  • 68 % des dirigeants ont retrouvé un poste dans les six mois qui ont suivi leur licenciement
  • 94 % de ceux qui ont fait le choix de chercher dans un secteur qu’ils connaissent ont retrouvé un job au cours de la même période.
  • Dans tous les cas, la grande majorité (91 %) a retrouvé un job au même niveau de responsabilité, voire à un niveau supérieur.

Un article à lire sur https://www.jeuneafrique.com/emploi-formation/660530/top-manager-comment-se-relever-apres-un-echec-professionnel/

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Inscription Newsletter
Les Rebondisseurs Français

Merci de votre inscription, vous allez recevoir un email de confirmation.

A bientôt!

Oui Non