Liste des actualités

#VuDansLaPresse, 2 histoires de pivots : Catherine Fortier et Hadrien Collot

Revue de presse 02 mai 2019
Vu dans la presse

Parmi les témoignages d’entrepreneurs, nous attirons votre attentions sur ces 2 articles :

  • Le Parisien publie dans son cahier Economie du lundi, un article de Victor Tassel paru le 8/04/19 sur le parcours de Catherine Fortier : après d’être lancée dans la menuiserie sans aucun diplôme. Après la liquidation de son entreprise, elle rebondit avec un atelier partagé. “Catherine est à la tête de « Mon atelier partagé », créé il y a deux ans à Corbas, dans la banlieue de Lyon (Rhône). Catherine ressort la tête de l’eau. Après la liquidation de son ancienne entreprise, Zebranos, et une dette de 45 000 euros à rembourser. Elle l’avait créée avec un ex-cuisiniste, reconverti dans la menuiserie et devenu son chef d’atelier.(…)” – A lire sur http://www.leparisien.fr/economie/emploi/passionnee-de-bois-elle-en-a-fait-son-metier-08-04-2019-8048751.php

  • Les Echos donne la parole le 25/04/19 à Hadrien Collot, ingénieur qui a créé une marque de cosmétiques bio : NIU. “Se lancer dans l’entrepreneuriat en France, ce n’est pas si simple qu’il n’y paraît. Je n’ai jamais été vraiment à l’aise sur les bancs de l’école, et jusqu’en études supérieures j’ai toujours été en marge du système. Si on ne rentre pas dans le moule, on nous prévient vite qu’on arrivera à rien plus tard ! Et pour couronner le tout, j’ai redoublé quelques classes. A mes yeux, l’échec dans notre pays n’est pas vu comme une occasion de rebondir, mais comme une faiblesse. Ce n’est pas le système qui est mal fait, c’est vous qui n’êtes pas compatible… J’ai tenu. Sauf qu’au moment de me lancer, à la fin des études, ce sont les amis et la famille qui viennent mettre leur grain de sel. Il faut d’abord trouver un travail, économiser, ne pas prendre de risques. Et puis “ce ne sont pas des gens comme toi qui réussissent”, mais les Elon Musk et autres Zuckerberg. A cette époque, j’ai eu un reflex qui m’a sauvé : je me suis entouré d’autres entrepreneurs. Et là, le discours que j’ai entendu était complètement différent …” – A lire en intégralité sur https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/success-stories/start-14955-comment-je-suis-passe-des-tableaux-excel-aux-cremes-solaires-ecolos-328831.php

 

Bonne lecture !

Inscription Newsletter
Les Rebondisseurs Français

Merci de votre inscription, vous allez recevoir un email de confirmation.

A bientôt!