Liste des actualités

Les Rebondisseurs Français fêtent leur 1er anniversaire

Communiqué

Déjà un an – et ça ne fait que commencer !

 

L’intuition s’est confirmée : le besoin de libérer la parole et de rebondir dans un esprit positif tout en partageant ensemble les retours d’expériences, et pourquoi pas faire du business en partageant la même valeur, est bien là !
En 12 mois, le mouvement 100% entrepreneurial des Rebondisseurs Français a fédéré une communauté de +600 personnes, toutes convaincues de la nécessité de faire du rebond la nouvelle mesure du succès des entrepreneurs.

« L’échec est inhérent à la création d’entreprise et les entrepreneurs le savent. Reste à mettre de côté l’égo et à assumer. Il est grand temps d’apprécier le potentiel d’un entrepreneur non pas uniquement sur la base des succès qui remplissent son CV, mais aussi et surtout sur ses échecs post-succès, sur cette capacité de rebond et de faire face aux difficultés, toutes ces expériences qui ont fait l’entrepreneur d’aujourd’hui », martèle Isabelle Saladin, entrepreneure Présidente de l’association.

L’élan que les Rebondisseurs Français ont créé et la nouvelle tonalité qu’ils ont donnée à l’échec leur a valu, très rapidement, l’adhésion et le soutien de personnalités du monde économique, et même de sportifs de haut niveau !

Véritable locomotive, leur action vient en effet compléter celle d’associations partenaires comme 60 000 Rebond, Second Souffle ou encore APESA.

Leur objectif, en changeant le regard sur les entrepreneurs qui ont connu des difficultés, est qu’un entrepreneur ne soit plus freiné dans son rebond, que ce soit en postulant à un emploi ou en relançant un projet d’entreprise.

 

12 mois d’actions concrètes pour faciliter et assumer le rebond

Créé à l’initiative de 4 entrepreneurs ayant vécu des situations d’échec et de rebond, rejoints par 6 ambassadeurs (Denis Fayolle, Christel Lecoq, Julien Coulon, Jean-Michel Davault, Hélène de Saint Front, Albert Szulman), le mouvement des Rebondisseurs Français a un seul mantra : du concret, du concret et encore du concret.

Très vite, il a multiplié ses prises de parole, connues pour être authentiques et décomplexées, à l’image des témoignages de ses membres ou encore de la très éclectique playlist de Sam proposée sur Deezer.

En 12 mois, l’équipe d’animation bénévole a géré pas moins de 10 événements à Paris et en région, notamment avec le soutien de Morning CoWorking, réunissant à chaque fois de 20 à 30 entrepreneurs de chaque territoire.

Début 2019, AB Consultants devenait le 1er partenaire entreprise du mouvement. Puis les Rebondisseurs Français nouaient un partenariat stratégique national avec Harmonie Mutuelle, partenaire multi-protecteur des entreprises et des TPE, qui accompagne et déploie les actions en région.

Ainsi, depuis le 5 mars 2019, Les Rebondisseurs français sont déjà présents dans 7 régions de France :
6 managers de réseaux d’Harmonie Mutuelle sont devenus « correspondants régionaux des Rebondisseurs Français » aux côtés d’Anne-Flore Adam, correspondante Haute-Savoie dès l’été 2018, et de Michaël Pouchelet, coordinateur national. Sont ainsi couvertes les régions Bretagne – Normandie, Centre – Ile de France – Hauts de France, Nord-Est, Atlantique, Sud-Ouest, et Sud-Est. Tous sont de nouveaux relais terrain du mouvement au plus près des entrepreneurs.

En parallèle, le mouvement a constitué une « boîte à outils pour faciliter le rebond » réunissant les contacts et offres privilégiées proposées par ses 11 bienfaiteurs :

  • une messagerie dédiée a été ouverte pour consulter gratuitement un avocat du cabinet NGO Jung & Partners ;
  • un « guide pratique de l’entrepreneur en difficultés» détaille tout ce qu’il faut savoir sur les procédures amiables et collectives afin de mieux anticiper et gérer une situation critique ;
  • un accès facilité est assuré avec les services de la Médiation des entreprises;
  • des offres de coaching dédiés aux entrepreneurs sont proposées par Yaniro ;
  • des tarifs préférentiels pour des locaux chez Morning CoWorking et des prestations de bien-être avec GoToWellness sont aussi proposés.

Enfin, les adhérents ont accès à un espace communautaire web par le biais duquel ils peuvent, tout au long de l’année, entrer en contact direct avec l’ensemble des autres membres de l’association pour partager leurs vécus, échanger des bonnes pratiques, etc.

 

Et demain ?

C’est l’ensemble de la communauté des Rebondisseurs Français qui est mobilisée pour changer la culture en prônant le S.A.M. : « Sauter le pas, Assumer et Mettre à profit son expérience ». Parce qu’ils le vivent et l’assument, les Rebondisseurs qui rejoignent le mouvement porteront plus haut et plus fort encore la voix du mouvement, à l’instar de ceux qui ont déjà témoigné :

  • Flavien Denéchère, serial entrepreneur : « Suite à la liquidation de ma structure, je me suis rendu compte que mon entourage ne voyait que cet “échec” et pas l’expérience que cette aventure m’a apportée »
  • Clément Alteresco, fondateur de Bureaux A Partager et de Morning Coworking : « on n’a pas de réussite sans avoir connu quelques échecs, c’est une évidence, quoi qu’on en dise.»
  • Carole Fortuna, fondatrice de Comunissons : « il faut oser en sachant que l’on peut échouer – et alors ?»
  • Ou encore Denis Fayolle, serial-entrepreneur, co-fondateur de la Fourchette.com :« Mes échecs sont l’un de mes plus grands enseignements »

« Si les discours commencent à changer en France, avec une rhétorique du rebond qui émerge, ils restent bien souvent au stade d’éléments de langage dans les médias. Il faut qu’ils soient suivis d’actes et que l’on arrête de stigmatiser un entrepreneur qui a connu un échec – à la banque, sur le marché du travail, au sein de réseaux professionnels, etc. C’est ce pour quoi se mobilisent tous ceux qui rejoignent le mouvement des Rebondisseurs Français : non seulement ils assument l’échec, mais ils veulent agir pour que le rebond prime enfin, car la vraie valeur économique se trouve là », ajoute Isabelle Saladin.

Sont aussi prévus des déplacements dans les organisations au travers de nouvelles formes d’interventions dans les écoles et universités (cours, conférences, masterclass), incubateurs et en entreprise (séminaires, formations).

De nouveaux partenariats seront noués pour enrichir « la boîte à outils » de solutions utiles au rebond des entrepreneurs (financier, ressources humaines, administratif, business, etc.).

La prochaine grande étape étant : Faire du 15 mai la journée nationale du rebond entrepreneurial en France !

 

 

Inscription Newsletter
Les Rebondisseurs Français

Merci de votre inscription, vous allez recevoir un email de confirmation.

A bientôt!