Liste des actualités

#VuDansLaPresse : interview de Pierre Gaubil dans Le Point, « Pour créer une start-up, il faut être fou ! »

Vu dans la presse

Le Point a publié le 8 mai 2019 une interview par la journaliste Emilie Trevert de Pierre Gaubil, entrepreneur français et cofondateur de The Refiners avec Géraldine Le Meur et Carlos Diaz. Il y partage son analyse sur le marché des start-up dans la Silicon Valley. Dans cet article, il revient sur la culture de l’échec et du rebond.

Extraits :

“Pour créer une start-up, il faut être fou ! La probabilité que le projet réussisse est de l’ordre de 5 %. Il est très facile d’expliquer à un entrepreneur pourquoi ça ne marchera pas. Il est plus difficile de lui donner confiance et de le pousser à avancer. En Europe, on a tendance à analyser et à critiquer trop rapidement un projet naissant. Ici, il faut d’abord essayer. L’échec est possible et même valorisé. Ne pas essayer est inconcevable.” (…)

“La France est un pays compliqué. Il y a pas mal de gens jaloux ou qui ont peur du succès des autres. Avant de parler d’échec, je crois que nous n’avons pas la culture du succès ; on ne valorise pas le succès, on ne parle pas des gens qui réussissent. Pis, le succès fait peur : réussir en France, c’est louche. On part donc avec un certain handicap, mais tout commence avec l’éducation. En France, ne pas faire une grande école est déjà un échec. La raison pour laquelle les diplômés de grandes écoles ont souvent de meilleurs parcours, c’est parce qu’ils représentent l’élite académique de la nation, mais surtout parce qu’on leur dit qu’ils sont les meilleurs. Ils essayent pensant pouvoir réussir alors que les autres pensent avoir déjà raté… C’est profondément idiot, un entrepreneur ne se détermine pas en fonction de l’école qu’il a faite il y a 10 ans. On met les gens dans des boîtes pour toujours. L’échec est montré du doigt, sanctionné, et il est difficile de se redresser. Pourtant, connaître un échec – et qui n’en connaît pas ? – est profondément formateur. Tant qu’on ne sera pas fier d’avoir des Xavier Niel ou des Bernard Arnault, on n’y arrivera pas ! (…)”

A lire en intégralité sur https://www.lepoint.fr/high-tech-internet/pour-creer-une-start-up-il-faut-etre-fou-07-05-2019-2311236_47.php

 

Inscription Newsletter
Les Rebondisseurs Français

Merci de votre inscription, vous allez recevoir un email de confirmation.

A bientôt!